Quelle huile végétale pour quel usage ?

Les huiles végétales, il en existe une grande variété. Souvent mise en avant pour leur côté sain et leurs vertus, elles apportent plusieurs richesses à vos préparations culinaires. Mais saviez-vous que chacune d’entre-elles ont leur(s) propre(s) usage(s) ?

Certaines se chauffent, d’autres s’utilisent uniquement en assaisonnement et certaines se font même rissolées. je vous propose un petit tour des usages pour les huiles végétales les plus populaires.

 

Les différentes huiles de cuisine :

Les huiles végétales pour les fortes températures (friture ou autre)

L’huile végétale d’arachide est particulièrement conseillée pour les fritures car elle reste stable même à haute température.  Tout comme l’huile de tournesol qui se tient bien et qui est parfaite pour frire ou pour assaisonner.

 

Les huiles végétales froides (pour les sauces à salade par exemple)

Certaines huiles ne supportent pas d’être chauffées, comme l’huile d’Argan par exemple. Outre ses bienfaits pour la peau et les cheveux, l’huile d’Argan est conseillée pour les sauces salades, à verser froide sur le poisson ou pour accompagner les plats méditerranéens. L’huile de colza est également une huile végétale froide, conseillée pour les vinaigrettes et les mayonnaises.

L’huile de lin tout comme l’huile de noisette ou l’huile de noix ne se cuit pas. D’ailleurs il est conseillé de les conserver au frais pour éviter qu’elles ne rancissent. Elles peuvent être utilisées sans accompagnement, directement sur les salades, les légumes frais ou même sur le fromage. Leur goût prononcé parfume très vite vos plats.

 

Les huiles joker (pour l’assaisonnement, la poêle ou le four)

L’huile d’olive arrive en tête. Elle s’en doute la plus consommée par les ménages avec l »huile de colza. L’huile d’olive se consomme aussi bien chaude que froide, en salade ou à la poêle, mais jamais en friture ! Son goût est bien plus prononcé lorsqu’elle est chauffée.

L’huile de pépins de raison a les mêmes vertus bien qu’elle soit méconnue. Elle peut s’utiliser en assaisonnement pour accompagner une salade ou en cuisson à la poêle, ou encore au four. L’huile de soja sera sensiblement pareil. Toutefois ces huiles ne s’utilisent pas en friture.

L’huile de sésame peut également se cuisiner froide ou chaude (sans friture), cependant travaillée chaude elle est souvent ajoutée en fin de cuisson pour ne pas perdre son goût si particulier.

 

Pouring olive oil in the salad over a spoon

Le saviez-vous ?

Il n’existe pas d’huile végétale moins calorique que d’autres, toutes les huiles végétales ont la même posologie en terme de lipide. Mais elles n’ont pas toutes les mêmes apports nutritifs. L’huile végétale participe au bon développement de l’organisme. De plus elle contient des nutriments que le corps ne sait pas créer tout seul. Elle est donc à privilégier dès l’enfance.

Lors de la cuisson, il ne faut pas laisser son huile végétale chauffer trop longtemps (et pour certaines pas du tout). L’huile végétale (trop) chaude peut devenir toxique. On le remarque par la fumée qui s’en dégage. Une huile végétale qui fume en chauffant à perdu toutes ses valeurs nutritives et peut devenir potentiellement dangereuse pour la santé. Un conseil si elle fume : jetez votre huile de cuisson et recommencez votre préparation.

Rendez-vous sur Hellocoton !